Yzo

Artiste française. Vit et travaille à Jaujac en Ardèche.

La sculpture d’Yzo est consacrée au rapport de domination que l’homme impose à la nature. Elle s’intéresse à la confrontation entre l’humain qui cherche à faire le monde à son image et la nature avec son incroyable résilience.

Son matériau, l’acier, est choisi pour renforcer son propos. C’est par le métal que l’homme a dominé la nature, c’est avec lui qu’elle cherche la réconciliation. Pour y arriver, elle s’engage physiquement pour rendre à cette matière industrielle une forme organique et minérale.

Yzo aborde son sujet au travers de plusieurs thématiques qu’elle explore en parallèle. « Fragmentation » en est une, dont l’œuvre présentée cette année au Château de Bosc fait partie.

Les strates des œuvres du thème Fragmentation s’attaquent à la mythologie conquérante de l’anthropocentrisme. Elles replacent l’homme au sein d’une nature puissante capable de s’attaquer à des montagnes. Des édifices d’acier, monolithes, sont fragmentés, se défont par strates.

Yzo envisage la Fragmentation dans ses fonctions à la fois destructives et constructives. En géomorphologie, on observe qu’au fil du temps, la décomposition des roches forme la base de l'évolution des sols et de leur régénération. Les œuvres Fragmentation d’Yzo sont comme les prémisses d’une pacification des rapports de l’homme avec la nature, le terreau d’une civilisation fondée sur le respect des lois naturelles et biologiques.