Françoise Subra

Françoise Subra

Elle a réalisé ainsi des sculptures inspirées par des personnage souvent tirés de peintures (Botero ,Picasso ,Modigliani...) et ou s'exprime son désir de révéler et donner du corps à la face cachée des personnages.

Mais dans le cadre de l'atelier Marie Laurencin découvert en 1998 elle abandonne l'argile pour se tourner vers des matériaux plus aériens, plus légers : fil de fer, bois anciens ou flottés, écorces ou champignons, lambeaux de grillages et autres trouvailles glanées lors de ses ballades. Autant de rencontres inattendues , sources d'inspiration dans un temps suspendu .

Viennent s'y ajouter d'autres matières telles que le papier, la tarlatane ... des matières qui font écho et deviennent le support de tentatives d'inscriptions :mouvement, traversée, suspens, déchirure, envol, absence...

" Maisons d'âme ", 2015, 19 éléments, 3m x 3m, fil de fer tarlatane


" Maison d'âme " ", intérieur, 2016, 20 x 30 cm, 400g, fil de fer, tarlatane, pièce numérotée 1/7 et signée 


" Maison d'âme ", intérieur, 2016, 20 x 30 cm, 400g, fil de fer, tarlatane,  pièce numérotée 2/7 et signée



 


" Maison d'âme ", intérieur, 2016,  20 x 30 cm, 400g, fil de fer, tarlatane, pièce numérotée 3/7 et signée