Philippe Paumier

Philippe Paumier

Les ramures sèches et lisses, sans écorce ni feuilles, s'étirent vers le ciel pour y déployer des fruits lunaires gorgés de soleil. Les baies immaculées paraissent avoir capté toute l'énergie de la lumière de l'été, toute la substance de la plante qui les porte.

Philippe Paumier associe deux matériaux aux qualités contrastées, l'acier et la céramique. Des variations sur la fragilité, des jeux dans l'espace où les tiges d'acier tracent des lignes que la céramique ponctue, il tire une expression élégante à la fois évidente et profonde, évocatrice d'un message biblique. En jardinier habile, il enpaysage l'œuvre adventice à la lisière d'une l'allée boisée sans l'imposer mais en affirmant toutefois sa singularité dans un accord serein avec l'environnement. Le regardeur doit la découvrir. Il l'apprécie alors comme une plante rare.La sculpture de Philippe Paumier, plantée lors de la sixième saison du symposium de sculptures de Saint Jean de Chépy, s'impose comme une métaphore un peu folle et tout à fait singulière au cœur de l'arboretum domanial. L'austérité de l'arbre d'acier, aussi maigre et âpre qu'une plante du désert, s'épanouit en une promesse de fécondité. L'artiste, jardinier de l'espérance, cultive une plante étrange qui se fond discrètement dans la nature pour nous dire de la nature toute la générosité. Lary-Stolosh

 

Pour connaître l'ensemble des œuvres et tarifs de cet artiste, merci de bien vouloir nous contacter.

« Sans titre », Métal / Porcelaine, 107x70 cm


"sans titre", 2015, 300 x 100 cm, 70 KG, Acier / Cuivre, Pièce unique signée.