Martine Hardy

Martine Hardy

Ateliers d’art hors série décembre 1999

Revue de la céramique & du verre n° 111 mars/avril 2000

Courrier des métiers d’art  novembre 2000

Maison française Grand Ouest décembre 2000

Catalogue de L’exposition « le décor du trait au sens » édition : les amis du Musée Bernard Palissy 2004

Côté Ouest janvier 2005

Artension novembre décembre 2006

Catalogue Collection (galerie d'ateliers d'Art de France) Lucie éditions /Ateliers d'Art de France Revue de la Céramique & du Verre n°168 sept/oct 2009

 

 

Acquisitions :

Fonds d’art contemporain- Etat de Genève- CH

Musée Palissy- Lacapelle Biron

Collection Ateliers d’Art de France

 

 

  Distinctions :

3ème prix du jury Biennale d'Andenne ( Belgique) 2008  

L’inspiration végétale et organique de la céramiste est omniprésente, dans les formes, les couleurs, le travail des surfaces… 

Martine Hardy joue avec les encastrements , les empilements, les emboîtements, les articulations, les déchirures…

Un premier volume est modelé puis sert de moule en creux dans lequel est estampé la forme suivante.

Les pièces sont engobées de façon à avoir toujours des teintes proches de celle de la terre, du bois, de la rouille ou de chaux et les surfaces striées poinçonnées, gardent l’aspect rugueux de la roche ou de l’écorce.

L’intérieur et l’extérieur de la pièce sont travaillées différemment , mariant les côtés doux et les côtés rudes de la céramique.  

Linda Gardelle (revue de la céramique et du verre , septembre 2009)    

 

Les sculptures sont réalisées en terre cuite, matériau qui me permet de travailler simultanément, volume, couleur, traitement de la surface, matière, graphisme. Elles sont souvent composées d’éléments encastrables, empilables quipeuvent se prêter à plusieurs combinaisons, dans un répertoire de formes plutôt organiques.

Un volume modelé devient un moule en creux où est estampé le volume suivant, qui lui-même engendre une nouvelle forme.  

Les ″ plantes Dada ″ sont constituées d’un empilement de plusieurs éléments en céramique presque identiques sur un axe soudé à un socle métal.

Evoquant des bols , des pots ces formes intemporelles sont assemblées en colonne. En botanique les « arbres  timides »  sont des arbres dont les frondaisons ne s’interpénètrent pas . Ils maintiennent entre eux une certaine distance appelée « fente de timidité ».

Ces formes inspirées par l’arbre sont fabriquées en céramique et posées sur des tubes en métal de récupération.  

En multipliant des formes simples dont la géométrie est adoucie par le façonnage à l a main qui érode les arêtes, j’obtiens une construction graphique.

La répétition des formes quasi identiques empilées les unes sur les autre cherche à induire rythme ou cadence dans la verticalité comme une sorte d’élan vital inspiré par l’idée de croissance , de germination. Partir du sol pour aller plus haut, dans un équilibre incertain…

Intégrés au paysage, je les imagine comme des signes de ponctuation, dont les formes simplifiées tentent d ‘éviter le superflu.  

Martine Hardy  

 

Pour connaître l'ensemble des œuvres et tarifs de cet artiste, merci de bien vouloir nous contacter.

"arbre timide inversum", Catégorie: sculpture volume, Année:2013, Matière:céramique, métal, dimensions: 151 cm, Version: unique, Certificat: oui


"arbre timide maximus" ,  Catégorie: sculpture volume, Année:2013,  Matière:céramique, métal,  Dimensions: 170 cm,  Version: unique,  Certificat: oui


"Plante Dada volubile", Catégorie: sculpture volume,  Année: 2013, Matière:céramique, dimensions: 210 cm, Version: unique, Certificat: oui