René Küng

René Küng

Dans sa vie comme dans son travail, René Küng entretient un dialogue constant avec la nature, qui est non seulement une de ses grandes sources d’inspiration, mais aussi l’espace dans lequel son œuvre prend corps.

Les portes, les échelles et les roues de l’artiste emmènent le spectateur vers un ailleurs de calme et de silence.

« Les formes sont si légères, la matière se fait oublier, la profondeur du mythe, l’intensité des signes, des dessins dans l’azur, une sculpture de matière éthérée, une sculpture de l’esprit, tout ici est de l’ordre de l’esprit, […] quelque chose de la beauté grecque retrouvé pour un jour. […]

Pierre, bois et fer, éléments conjugués hors du temps, un travail sans âge, d’aujourd’hui il se doit, mai si riche de tout ce temps passé. […] » (Nicolas Raboud)

« Himmelstreppe », 2002, 340 cm, 20 kg, Laiton doré, pièce unique et signée


"L’heure bleue“, 2018, 110 cm, 50kg, Quartzite Azul Macauba, pièce unique et signée


" Canto a più voci con coloratura ", 2017/2018, 600 x 300 cm, 30 kg, bois, pièce unique signée


"Steinharfe", intérieur, 2003, 30 x 18 x 12 cm, 3kg, pierre, pièce unique et signée


"Polos III", intérieur, 2017, 90 cm, 2kg, cuivre doré, pièce unique et signée


"Parte de una scala infinita", intérieur, 2002, 23cm, 500gr, bronze doré, pièces multiples non-numérotées mais signées