GAP

GAP

Si le claustra apparaît de manière récurrente dans son travail, c'est qu'elle lui voue un attachement particulier; il symbolise à la fois la protection et l'ouverture sur l'extérieur.

diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs ENSAD à Paris 1965. Durant 30 ans de nomadisme, GAP. travaille de par le monde dans ses divers ateliers et installe de nombreuses expositions. Ses voyages lui offrent aussi la possibilité d’expérimenter des mediums variés comme tapisseries, tapis, bijoux… En 2005 elle retrouve son atelier parisien. Ses œuvres ont pris place dans de nombreux musées et collections particulières.  

« Les principaux thèmes de GAP. : musée (ses références à l’art), claustra(élément architectural)… nous plongent dans sa matière mélangeant l’idée, le politique et la conscience. (…) Ils ne sont que jeu, moyens incontestables de joindre l’esprit et le corps. Du fond de la matière, l’idée se forme. » Ch. S., New Delhi, mars 2001  

« Le claustra, particule élémentaire d’art, que GAP. dit avoir trouvé dans tous les pays du monde comme dénominateur commun de toute humanité, comme les tableaux des musées qu’on trouve accumulés dans tous les pays du monde, redevient tableau sous le pinceau obstiné du peintre qui lui fait traverser le cycle des réincarnations de la matière ». (...) « Naïvement je lui ai demandé pourquoi, de ces claustra fascinateurs, elle ne faisait pas, directement des sculptures ?... » Michel Melot, Paris 1994 Catalogue GAP. Au-delà du musée…, claustra. Beyond the museum…, claustra. Montréal  

« Il faut prendre GAP. comme elle est : une exigence constante de compréhension qui, à travers et à partir de toutes les matières qu’elle utilise, et dans les signes entrelacés qu’elle déroule d’une œuvre à l’autre, rend perceptible le sens de la vie. » Jean-François Chenin, catalogue GAP. A route through India New Delhi 29 janvier 2002  

La sculpture Hommage à Camille Claudel épouse les deux thèmes majeurs de GAP., le claustra et le musée, englobant la matière et le politique.     «

 GAP. a conçu les bijoux, ses petites sculptures portables : des claustra en boutons de manchette, des broches et des boucles d’oreilles ou des formes originales pour un clip ou d’autres boucles d’oreille. Elle a joué avec l’or jaune, l’or blanc et l’argent, avec les saphirs, les diamants ou le jade. Des pièces uniques ou des éditions limitées. »

Ch. Stierling, New Delhi 11.03.04

 

Pour connaître l'ensemble des œuvres et tarifs de cet artiste, merci de bien vouloir nous contacter.

"Hommage à Camille Claudel", 2010, Catégorie : sculpture, volume, Technique : bronze à patine, Année : 2010 / fonte 2014, Dimensions : H 48 cm x 40 cm x 13 cm, Version à la base n° : 2, Signature à la base : GAP, Porte le cachet du fondeur : ARTFONTE, Réf. : 0759, Certificat : oui  


Claustra Bijou, 2000 / 2004, Catégorie : bijou, sculpture. Broche, boucle d’oreilles, bouton de manchettes, Technique : argent, or blanc or jaune, laque, pierre. Edition numérotée de 1 à 12 + 2 EA, Année : 2000 / 2004 , Claustra grande broche argent dimensions : 88 x 44 x 10 mm, signature au dos: GAP. + N° + 9, 58 + tampon claustra + Adamus, dans une pochette de cuir noir estampillés Atelier GAP., Editions & Adamus, Réf. : 0514, 0527, 0528, 0529, 0530, Certificat : oui