Albert Féraud

Albert Féraud

Albert FERAUD, sculpteur
(1921-2008)

Il passe une partie de son enfance à Domazan.
Il fait ses études aux écoles des beaux-arts de Montpellier, de Marseille et de Paris dans l’atelier d’Alfred Janniot. Il est premier grand prix de Rome de sculpture en 1951. Entre 1950 et 1960, il exécute de nombreuses œuvres en pierre ou en bronze.
À partir de 1960, Albert Féraud découvre le matériau de récupération et son œuvre va évoluer vers une abstraction de plus en plus marquée. Avec ses amis sculpteurs de la génération des « récupérateurs », César et Michel Guino notamment, il trouve ses matériaux dans les casses de voitures, les décharges industrielles. Il s’oriente vers des travaux en fer soudé puis en acier inoxydable.
Albert Féraud est élu membre de l'Académie de beaux-arts en 1989, au fauteuil d'Hubert Yencesse.

Disparu en 2008, il est un des pionniers de la sculpture en inox après 1945. Abstraite, sa sculpture développe un enchevêtrement de formes lyriques à partir de plis, de torsions, de bourgeonnements dont les rythmes intuitifs entre vides et pleins sont l’expression d’une inventivité au service d’une constante liberté. Chez l’artiste, le hasard appelle l’ordre. D’essence baroque, sa sculpture porte sa monumentalité dont l’énergie dispense une plénitude organique et un élan fraternel.

 

Pour connaître l'ensemble des œuvres et tarifs de cet artiste, merci de bien vouloir nous contacter.

Féraud, sans titre, sculpture-volume, acier inoxydable, H 41 x 18 cm, unique,pas à vendre.