Ariel Moscovici

Dans mon travail j’utilise des matériaux classiques, Pierre, Terre, Bois, Bronze, Métal, Plâtre… des matériaux malléables, leur identité se trouve seulement dans leur structure ce qui me permet de les modeler à ma guise tout en respectant leur caractère.

Je voudrais parvenir à faire des formes « habitées », des noyaux d’énergie, des formes qui donnent le sentiment de pouvoir respirer par elles-mêmes. Mes sujets n’ont pas de frontières très claires, ils sont liés les uns aux autres.

Mes thèmes de base : la nature et le paysage en accord et en opposition à la création humaine, l’architecture de l’esprit, le squelette et peau qui les enveloppe qui tentent à évoquer un sentiment, une sonorité, un lieu privilégié.

 Dans ARENE le temps devient circulaire il y a l’idée du centre, du nombril, le lieu choisi travaillé, cultivé, entouré de murs contre l’extérieur où vit l’inconnu, les démons. Mais cette forteresse n’est pas fermée, les bouts se touchent à peine pour laisser des entrées, passages entre l’intérieure et l’extérieure et les formes qui les habillent. Ce sont des lieus de refuges.

"Colonne II"


"Entre deux points 10"